Sidebilder
PDF
ePub

rages

DE LA THÉORIE DE LA PESANTEIR UNIVERSELLE.

DU

SYSTÈME DU MONDE.

.

Me vero primum dulces ante omnia Musa ,
Quarum sacra fero, ingenti perculsus amore
Accipiant, cælique vias et sidera monstrent.

Virg., Georg., lib. II.

De toutes les sciences naturelles, l'Astronomie est celle qui présente le plus long enchainement de découvertes. Il y a extrêmement loin de la première vue du ciel à la vue générale par laquelle on embrasse aujourd'hui les états passés et futurs du Système du monde. Pour y parvenir, il a fallu observer les astres pendant un grand nombre de siècles, reconnaitre dans leurs apparences les mouvements réels de la Terre, s'élever aux lois des mouvements planétaires et de ces lois au principe de la pesanteur universelle, redescendre enfin de ce principe à l'explication complète de tous les phénomènes célestes jusque dans leurs moindres détails. Voilà ce que l'esprit humain a fait dans l'Astronomie. L'exposition de ces découvertes et de la manière la plus simple dont elles ont pu naitre et se succéder aura le double avantage d'offrir un grand ensemble de vérités importantes et la vraie méthode qu'il faut suivre dans la recherche des lois de la nature. C'est l'objet que je me suis proposé dans cet ouvrage.

OEuvres de L. - VI.

1

« ForrigeFortsett »