Cours d'histoire des états européens: depuis le bouleversement de l'empire romain d'occident jusqu'en 1789, Volum 44

Forside
de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot, 1834
 

Hva folk mener - Skriv en omtale

Vi har ikke funnet noen omtaler på noen av de vanlige stedene.

Utvalgte sider

Andre utgaver - Vis alle

Vanlige uttrykk og setninger

Populære avsnitt

Side 227 - Iroupes de SMI de toutes les Russies, pour lors Sadite MI de toutes les Russies s'oblige à envoyer par terre, et où il sera jugé à propos, un corps de douze mille hommes de troupes bien exercées; savoir: neuf mille hommes d'infanterie, et trois mille hommes de cavalerie, avec l'artillerie nécessaire, également quatre mois après la réquisition (la saison de l'hiver toujours exceptée , comme peu propre pour une pareille marche) : mais SM le roi de Danemark et...
Side 561 - Ce voyage, annoncé avec emphase et entrepris avec un faste asiatique, dut faire craindre à la Porte qu'il ne cachât des vues ambitieuses et des projets hostiles. Une armée russe, commandée par Potemkin , se rassembla sur le Dniepr; elle paraissait trop considérable pour être destinée seulement à protéger le voyage de la souveraine. Après s'être arrêtée jusqu'au 3 mai à Kiev, où les nobles Polonais vinrent l'accueillir, Catherine s'embarqua sur le Dniepr.
Side 565 - ... où elle se laissait aller à parler d'histoire et de politique : alors son caractère donnait de l'éclat à ses paroles; c'était une reine imposante et une particulière aimable. La majesté de son front et le port de sa tête , ainsi que la fierté de son regard et la dignité .de son maintien, paraissaient grandir sa taille naturellement peu élevée. Elle avait le nez aquilin, la bouche gracieuse, des yeux bleus et des sourcils noirs , un regard très doux quand elle le voulait, et un sourire...
Side 299 - Après avoir donc mûrement réfléchi là-dessus, je déclare, sans aucune contrainte, et solennellement, à l'empire de Russie et à tout l'univers, que je renonce, pour toute ma vie, au gouvernement dudit empire, ne souhaitant d'y régner, ni souverainement, ni sous aucune autre forme de gouvernement, sans aspirer même d'y parvenir jamais, par quelque secours que ce puisse être.
Side 71 - Les imprudences que commirent quelquesuns de ses membres fournirent des armes pour combattre l'Ordre, et la guerre contre les Jésuites devint populaire, ou plutôt, haïr et persécuter un Ordre dont l'existence tenait à celle de la Religion catholique et du trône devint un titre qui donnait le droit de se dire philosophe.
Side 566 - Jamais personne ne sut avec une aussi inconcevable facilité passer des plaisirs aux affaires; jamais on ne la vit...
Side 181 - Et comme il s'est fait, ajoute l'article , sur ce sujet une convention particulière entre les parties contractantes , elle sera tenue comme insérée dans le présent traité. n ' Du MONT, T. VIII, P. II, p. i3i. Cette alliance fut suivie de près par une autre „*£''{* ''"^""j ciue Catherine conclut le 10 août 17263 Saint- f0";''7'10...
Side 562 - ... voir passer: mais cette même population courait, pendant la nuit, pour lui donner plus loin, le jour suivant, le même spectacle. Sans doute elle fut la dupe de quelques-unes de ces supercheries; sans doute aussi elle en devina d'.autres: mais elle eut la complaisance de se prêter à l'illusion. Si des sommes excessives furent absorbées par ces parades, du moins ce ne fut pas sans utilité, puisque ces dépenses répandirent l'argent et l'industrie sur des pays de création nouvelle. A Canev...
Side 203 - Cette princesse avait des qualités qui la rendaient digne du rang qu'elle occupait ; elle avait de l'élévation dans l'âme, de la fermeté dans l'esprit ; libérale dans ses récompenses ; sévère dans ses chàtimens ; bonne par tempérament; voluptueuse sans désordre.
Side 565 - Trop sensible aux plaisirs, et cependant assidue au travail , elle était naturelle dans sa vie privée, dissimulée dans sa politique; son ambition ne connaissait point de bornes, mais elle la dirigeait avec prudence. Constante non dans ses passions, mais dans ses amitiés, elle s'était fait en administration et en politique des principes fixes; jamais elle n'abandonna ni un ami ni un projet. Majestueuse en public , bonne et même familière en société, sa gravité conservait de l'enjouement...

Bibliografisk informasjon