Annales de géographie, Volume 3

Voorkant
A. Colin, 1894
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 51 - ... à travers les montagnes, est une des plus tristes et des plus fatigantes qu'il soit possible de parcourir. C'est partout une mer d'ajoncs, de genêts et de bruyères, d'où s'élève à peine, de temps en temps, un îlot de verdure que protègent quelques ombrages, et où se cache une chaumière. A droite, à gauche, devant, derrière, tout est solitude, abandon. Personne sur la route, personne aux champs, si ce n'est parfois un enfant, aux longs cheveux, au teint hâve et aux yeux ardents,...
Pagina 264 - Le gouvernement siamois renonce à toute prétention sur l'ensemble des territoires de la rive gauche du Mékong et sur les îles du fleuve.
Pagina 495 - Jamaïque. En 1807 la traite des nègres ayant été officiellement abolie, le gouvernement anglais cherchant un point de la côte où il pourrait débarquer les nègres enlevés aux traitants ne trouva rien de mieux que l'emplacement de Sierra-Leone et se substitua comme propriétaire à la Compagnie qui avait acheté jadis le sol. La population indigène s'augmenta dès lors par le débarquement des cargaisons vivantes des négriers; le courant d'émigration de l'Amérique du Nord ne fut pas pourtant...
Pagina 205 - JUSTIFICATIVE • Mémoire des administrations municipales de l'arrondissement de Briançon tendant à démontrer les avantages de la réunion à la France des vallées cédées au roi Sarde en 1713 par le traité d'Utrecht. De tous les départements de la République française, celui des HautesAlpes est incontestablement le moins étendu, le moins peuplé et le plus pauvre sous tous les rapports. Cependant, l'importance de sa position, les places de guerre qu'il renferme et les sacrifices de tout...
Pagina 9 - Cartes des bassins houillère de la France, de la Grande-Bretagne, de la Belgique et de l'Allemagne, accompagnées d'une description technique générale et de renseignements statistiques et commerciaux, par E. GRÜNER, ingénieur civil des mines. 1 volume in-4" avec 39 planches imprimées en couleur 40 fr.
Pagina 67 - On les disait , au quinzième siècle', juifs d'origine, cl séparés par la lèpre du reste des hommes. Le duc de Bretagne, François II, leur avait enjoint de porter une marque de drap rouge sur un endroit apparent de leur robe. On assure que le vendredi saint tous les caqueux versent du sang par le nombril. Néanmoins on ne fuit plus devant les cordiers ; mais on ne s'allie pas encore aisément avec leurs familles (2).
Pagina 53 - Le pillawer va par les routes, dit un chant populaire, sous la pluie qui tombe, et il n'a pour s'abriter que les fossés du chemin. Il mange un morceau de pain noir, pendant que ses deux chevaux broutent dans les douves, et il boit à la mare où chantent les grenouilles.
Pagina 53 - Car la vie du pillawer est rude ; il va par les routes, sous la pluie qui tombe, et il n'a pour s'abriter que les fossés du chemin. Il mange un morceau de pain noir, pendant que ses deux chevaux broutent dans les douves, et il boit à la mare où chantent les grenouilles. « II va , il va , le pillawer ; il va comme le Juif errant. Personne ne i'aime.
Pagina 259 - Rapides, situé par 9°8' long. E. Greenw. environ, sur la rive droite du Vieux Calabar ou Cross River; de ce point, elle suit d'abord une ligne droite aboutissant au centre môme de la ville actuelle de Yola, puis la circonférence d'un cercle dont le centre est le centre de Yola et le rayon une ligne tirée du centre de cette ville vers un point situé sur la rive gauche de la Bénoué, à 5 kilom.
Pagina 203 - Guiers-Yif, passe par le sommet duMont-Granier, la croix du col du Fraîne et le ruisseau qui en descend à l'Isère, pour suivre le torrent de Breda * jusqu'à l'extrémité du val de Saint-Hugon. A travers les Alpes, la ligne de partage des eaux devient la ligne frontière.

Bibliografische gegevens